Avec Scoot-Elec, pour tout achat d’un véhicule neuf, bénéficiez du bonus écologique national directement déduit lors de votre achat en ligne ou en magasin !

Toutes les solutions aux problèmes de démarrage électrique

23 décembre 2021
Toutes les solutions aux problèmes de démarrage électrique
Vous vous demandez sûrement pourquoi est-ce que votre scooter électrique ou scooter thermique à un démarrage difficile ? Il y a certainement un problème avec le système électrique. Si c’est votre cas, nous allons vous présenter toutes les solutions possibles pour résoudre ce problème. Mais il se peut que vous soyez quelqu’un de prévoyant et que vous recherchez des techniques pour préserver votre scooter sur le long terme. L’usure n’est pas exclusive au moteur thermique.  Dans ce cas aussi, nous pouvons vous aider à rouler en toute sécurité. Suivez le guide ! Contactez-nous

Quels sont les problèmes les plus communs de démarrage électrique d’un scooter ?

  • Il s’agit d’un problème lié aux intempéries, votre scooter n’est pas protégé en extérieur ;
  • Un problème de batterie ou de chargeur de batterie. Parfois cela vient du câblage. Les câbles et cosses empêchent le passage de l’énergie nécessaire pour recharger le deux ou trois-roues. Ou alors le voltage n'est peut-être pas le bon  ;
  • Le scooter est mal entretenu, il y a peut-être besoin de réparations sur certaines pièces moteur comme l’inducteur, l’alternateur ou le vilebrequin. D'autres pièces sont peut-être à inspecter, lanceur de démarreur, solénoïde, bobine d'allumage, rotor, et même bougies de préchauffage ;
  • Le démarreur tourne mais le moteur ne démarre pas pour autant. Dans ce cas-là, il ne faut pas changer le démarreur mais plutôt s’attarder sur les branchements.

Quels sont les raisons qui détériorent le démarrage d’un scooter ?

Nous allons commencer par vous permettre d’identifier tous les problèmes que les conducteurs de scooter peuvent rencontrer le plus régulièrement. Il y a plusieurs paramètres qui peuvent endommager le scooter de manière générale et donc empêcher son démarrage. De la même manière qu’une voiture, un scooter n’apprécie pas le mauvais temps. Cela signifie que le scooter est sensible aux basses températures. Sa mécanique n’apprécie pas le froid, ce qui impacte directement le démarrage du scooter. Afin de préserver au mieux le démarreur, il est toujours conseillé de garder votre deux-roues dans un garage à l’abri des intempéries la nuit. Si malheureusement, vous n’avez pas le choix que de le laisser à l’extérieur, alors il vaut mieux laisser tourner le moteur quelques minutes avant de rouler. Ce qu’il faut retenir : démarrer le moteur, attendre qu’il s’allume et laisser un temps de préchauffage avant de conduire le véhicule. Veiller à jeter un oeil aux différents voyants du tableau de bord. Les problèmes peuvent aussi être liés à l'essence utilisée, nous savons que tous les carburants ne sont pas égaux quant à leur qualité. Ce faisant, le démarreur peut en pâtir. Selon les retours des conducteurs de scooter, le problème arrive souvent avec le carburant E10 (Sans plomb 95-E10). Nous avons aussi la batterie à vérifier régulièrement. Effectivement, cela peut paraître évident, mais il faut vérifier si le niveau de charge n’est pas trop bas. Si c’est le cas, le scooter aura forcément du mal à démarrer correctement. Il existe ce qu’on appelle des boosters de démarrage qui peuvent résoudre le problème de batterie. Cependant, dans la majorité des cas, il va falloir changer complètement de batterie. Sinon, vous pouvez également faire attention au contacteur, vérifier s’il n’est pas défectueux. Finalement, le problème de démarrage peut être lié à de nombreuses pièces différentes. Il peut s’agir de l’allumage des phares ou d’une bougie déchargée. Par ailleurs, pour un moteur électrique, il peut y avoir un dysfonctionnement dû à la recharge sur de mauvaises bornes. Tout comme une batterie de voiture, celle des scooters est très sensible à la qualité du chargeur. Pour qu’un moteur électrique roule correctement, les pièces détachées doivent être achetées dans les temps.

L'entretien à respecter pour éviter les problèmes de démarrage

Les problèmes liés au démarrage de votre scooter peuvent venir du fait que ce dernier soit mal entretenu. Et ceci vaut aussi bien pour un scooter électrique qu’un scooter thermique. Les deux types de scooter sont faits de pièces plus ou moins fragiles auxquelles il faut faire attention. D'ailleurs, prendre soin des pièces vous évite aussi la panne. Sachez que chaque scooter est vendu avec un guide d’entretien. En effet, tout le monde ne s’y connaît pas en mécanique ou en entretien de deux-roues, c’est pourquoi un guide d’entretien accessible au grand public est fourni lors de l’achat d’un scooter, et ce chez n’importe quel revendeur. vous retrouverez à l’intérieur toutes les bonnes pratiques importantes. Par exemple, il faut absolument respecter les périodes de révisions. Elles sont généralement liées à une tranche de kilomètres parcourus. Ainsi, vos pièces seront analysées par un professionnel. Celui-ci sera capable de vous dire si le problème provient de la batterie ou du système d’allumage, entre autres. Évidemment, le lavage de votre véhicule est très important. Plus qu’une simple question de propreté et d’aspect, le lavage de votre scooter est utile dans la mesure où cela conserve davantage les pièces. Bien entretenues, elles durent plus longtemps et sont globalement moins défectueuses. Pour bien nettoyer votre scooter, vous pouvez soit le faire à la main si vous en avez le temps et l’envie. Il existe également des stations de lavage dans lesquelles vous pouvez vous rendre. Seulement, il faut veiller à ne pas utiliser les lavages haute-pression trop souvent sous peine d'abîmer les pièces du véhicule. Paradoxal n’est-ce pas ? Nous l’avons évoqué précédemment, mais les problèmes de démarrage peuvent survenir à cause des intempéries. Ce n’est pas quelque chose que l’on contrôle, cependant, cela n’empêche pas d’être prévoyant. En effet, il existe par exemple des bâches conçues spécifiquement à cet effet. Si vous n’avez pas de local ou de garage dans lequel votre scooter peut passer la nuit, il est conseillé d’investir dans une housse de protection pour l’extérieur. Sinon, vous aurez très souvent du mal à démarrer votre scooter le matin avant d’aller au travail.

Quels sont les signes d'une panne de démarrage et comment les détecter ?

Il faut d’abord savoir de quel démarreur il s’agit pour votre véhicule. Deux types de démarreurs sont possibles sur le marché. Il s’agit soit de ce que l’on appelle un “kick”, c’est-à-dire un levier sur lequel il faut exercer une pression à l’aide de la jambe. En réalisant cette action, le scooter peut alors démarrer s’il est équipé d’un kick. Ou alors, votre scooter est équipé d’un démarreur électrique, celui qui va nous intéresser plus particulièrement ici. Il s’actionne à l’aide d’un bouton près du guidon, il est aussi nommé “starter”. Un système de démarrage électrique coûtera plus cher à réparer en comparaison d’un kick. Néanmoins, le kick a pour inconvénient de s’user rapidement, ce qui compense l’écart de prix. Comme le dit si bien l’adage très connu “mieux vaut prévenir que guérir”, cela fonctionne aussi pour votre scooter. Il est assez simple de repérer les signes avant-coureurs d’une future panne de démarreur.  Si vous l’utilisez assez souvent, vous remarquerez facilement qu’au bout d’un certain temps, le scooter va mettre plus longtemps à démarrer. Voire même refuser de s’allumer. C’est-à-dire que lorsqu’il est neuf, le démarrage se fait presque instantanément. Mais lorsque le démarreur s’use, le démarrage est alors beaucoup plus fastidieux. Et si vous entretenez bien votre véhicule, il n’y a pas de secret. Le moment est venu pour que vous fassiez appel à un spécialiste. Il sera en mesure de vous indiquer avec précision la pièce qui est défectueuse. Si vous êtes débrouillard, vous avez la possibilité d’utiliser un voltmètre pour tester le démarrage du moteur. Si les batteries sont chargées, repérez le “relais de démarreur” de votre véhicule. La borne positive du relais est connectée au démarreur en question. Normalement le câble de la borne rejoint la cosse de commande à côté de laquelle il est possible de trouver le fusible du scooter. Une fois que vous avez identifié ces pièces, vous pouvez regarder si le fusible est grillé. Si c’est le cas, aucun contact électrique ne se diffusera par le cosse de commande et donc au relais de démarreur. Le voltmètre peut vous servir à connaître l’état du démarreur, à savoir s’il est bien alimenté. Tous ces termes sont quelque peu techniques, et si vous ne vous y connaissez pas assez en mécanique nous vous rappelons que des spécialistes sont là pour vous aider.  Notamment si vous avez peur de sortir les pinces pour le démontage des pièces, un garagiste sera ravi de vous aider.
Contrôle Technique pour Motos et Scooters Électriques : Garant de la Sécurité et de la Conformité
28 juin 2024

Le contrôle technique pour motos et scooters électriques r[...]

Décryptage de la Moto Électrique Zero : Tout ce que Vous Devez Savoir
27 juin 2024

La moto électrique Zero est un modèle emblématique dans l[...]

Borne de recharge scooter électrique : zoom sur les infrastructures de recharge
26 juin 2024

Les bornes de recharge pour scooters électriques sont essen[...]

Ne manquez rien en recevant notre Newsletter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Prime écologique
Déduit directement à l'achat
Essais gratuits !
Faites votre demande d'essai ici
Livraison à domicile
dans toute la France
Paiement en plusieurs fois
jusqu'à 60x
Garantie 2 ans
kilométrage illimité
© scoot-elec.fr 2024 - Scooters électriques, motos électriques et accessoires
Votre avis compte
Panier vide
Commencez par ajouter des produits