Avec Scoot-Elec, pour tout achat d’un véhicule neuf, bénéficiez du bonus écologique national directement déduit lors de votre achat en ligne ou en magasin ! 

Passer son permis scooter

Ordre :
Produits par pages :
Prix :
Offres :
Attributs :
Autonomie
Type cylindrée
Couleur

Le permis scooter

Âge et année de naissance du pilote, puissance du deux-roues en cm3 et du moteur en Watts : les moyens d’obtenir un permis pour scooter ne sont pas un casse-tête, mais ils suivent des règles bien précises. On vous explique toutes les modalités relatives au passage du  permis scooter , dans l’espoir de vous dire un jour : roulez jeunesse !

Les différents types de permis scooter

Il faut savoir que le permis de conduire pour deux-roues est divisé en 5 catégories différentes. Chacune dépend des critères évoqués précédemment. D’ailleurs, chacune peut avoir ses spécificités et elles ne permettent pas toutes de piloter le même type de scooter ou moto. On peut ainsi trouver le permis :

AM ou BSR, qui permet d’obtenir le droit de conduire un deux-roues 50 cc ou équivalent 50 cc. Au minimum, pour le passer il est demandé d’avoir 14 ans. 

A1, qui lui, donne l’autorisation de piloter un deux-roues inférieur à 125 cc, qui ne dépasse pas 15 cv (chevaux). L’âge minimum pour tenter de l’obtenir est cette fois-ci fixé à 16 ans.

A2, qui pour sa part est concentré sur les scooters ou motos supérieurs à 125 cc et inférieurs à 47 cv. Ce type de permis peut se passer au plus tôt à l’âge de 18 ans. 

A, qui dépend des deux-roues supérieurs à 125 cc et également à 47 cv. Pour pouvoir passer celui-ci, il faut avoir 20 ans au minimum.

B, sans doute qu’ils vous a fait tiquer et que vous ne vous attendiez pas à le voir ici. Pourtant, être titulaire du permis B donne réellement le droit de conduire un deux-roues, mais pas n’importe lequel et pas sous n’importe quelle condition. Il faut qu’il soit inférieur à 125 cc et à 15 cv et que vous ayez obtenu ce permis depuis au moins 2 ans.

Le permis AM ou BSR en détail

Si l’âge importe pour pouvoir passer ce permis, l’année de naissance peut jouer. Dans ce cas, il y a deux possibilités selon la vôtre, tel que le prévoit la loi française.

Les personnes nées avant 1988, ce permis n’est pas nécessaire pour conduire un équivalent 50 cc, coup de chance ! Pour celles nées après, c’est en revanche le cas, passer le permis AM ou BSR est bien nécessaire. 

La validation de ce permis moto ou scooter repose évidemment sur une partie pratique et théorique :

La théorique demandera de valider l’ASR (attestation de sécurité routière) ou alors l’ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) du niveau 1 ou 2, que vous pouvez obtenir au collège : pratique ! L’ASSR permet d’obtenir le BSR par la suite. Lors de cette formation théorique, vous travaillerez sur les enjeux de la conduite, le code de la route, les comportements et les risques.

La formation pratique qui demandera 8 heures au total en moto-école se décompose en conduite hors circulation (1 heure), mais également sur des voies de circulation (3 heures minimum).

Les permis A1 et A2 et A en détail

La différence entre ces trois-là réside donc dans l’âge minimum requis, mais aussi une précision sur la puissance du deux-roues comme vu précédemment. À cela s’ajoutent aussi les épreuves à passer pour l’obtention :

La catégorie A1 requiert l’obtention de l’ASSR de second niveau ou de l’ASR. La formation au permis est théorique (code, comportements, sécurité) et pratique (20 heures minimum) hors et en circulation.

Même process pour la catégorie A2. Petit rappel (valable aussi pour l’A1), les 20 heures réservées à la pratique seront découpées en 8 heures sur pistes et 12 sur route, en moyenne. Attention néanmoins, ce permis n’est pas reconnu dans certains pays qui se trouvent en dehors de l’Union Européenne. Pas de panique, il est possible de passer un équivalent international. Mais le petit plus, c’est que l’A2 donne accès à la conduite de trois-roues en dessous de 20 cv.

Un petit plus également valable pour la catégorie A. Elle demandera de suivre une formation de 7 heures (en auto-école) et surtout la possession du permis A2 depuis au moins deux ans. Ainsi, aucune épreuve pratique n’est imposée ici pour l’examen du permis.

Quelle que soit la catégorie qui vous intéresse, la pratique sera axée sur la maîtrise du deux-roues, l’autonomie de conduite, et l’adaptation de son véhicule à différents types de situation qu’il est possible de rencontrer sur la route.

La subtilité du permis B

Alors, qu’est-ce que c’est que cette histoire finalement avec le permis B ? Il n’est en effet pas uniquement réservé aux voitures ou camionnettes par exemple. En plus de conférer les mêmes avantages qu’un permis de la catégorie A1, il vous donne également la possibilité d’obtenir une autorisation pour conduire un trois-roues (catégorie L5e), seulement à condition d’avoir 21 ans.

Voici les critères à respecter pour que ce permis puisse être valable pour conduire un deux-roues :

Avoir le permis B voiture depuis au moins deux ans. Réaliser une formation de 7 heures en auto-école (1 heure de théorie sur les risques notamment, et 6 de pratique dont 4 sur voie de circulation). Seule subtilité (oui il y a souvent des subtilités, il faut s’en prendre à la loi si cela vous semble difficile), vous êtes exempté de toute formation pour que votre permis B soit valable pour une moto ou un scooter : Si jamais vous êtes né avant mars 1980.Si entre 2006 et 2010 vous avez conduit une moto légère ou bien un scooter trois-roues de catégorie L5e (toujours plus précis oui).

Ça coûte combien un permis scooter ?

Les coûts engendrés par l’inscription pour le passage d’un permis sont extrêmement variables d’une catégorie à l’autre. Voici les meilleures fourchettes de prix :

  • Dans le cas d’un permis AM, considérez qu’il est attractif à partir de 150 euros et relativement excessif dans le cas où il dépasse les 400 euros.
  • Pour un permis A1 ou A2, cela va chercher dans les 600 euros pour les premiers prix. Mais cela peut dépasser les 1000 chez des offreurs très haut de gamme.
  • Concernant la catégorie A, cela prend la forme d’une offre passerelle du permis A2 vers le A. Cela vous demandera de compter 300 euros en moyenne. Il ne faut pas oublier l’inscription au code ETM (épreuve théorique moto) valable pour moto et scooter. Vous devriez pouvoir vous y inscrire pour 30 euros seulement.
Ne manquez rien en recevant notre Newsletter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Prime écologique
Déduit directement à l'achat
Essais gratuits !
Faites votre demande d'essai ici
Livraison à domicile
dans toute la France
Paiement en plusieurs fois
jusqu'à 60x
Garantie 2 ans
kilométrage illimité
© scoot-elec.fr 2023 - Scooters électriques, motos électriques et accessoires
Votre avis compte
Panier vide
Commencez par ajouter des produits