Avec Scoot-Elec, pour tout achat d’un véhicule neuf, bénéficiez du bonus écologique national directement déduit lors de votre achat en ligne ou en magasin ! 

Moto électrique d’occasion : tout savoir pour faire le bon choix

Ordre :
Produits par pages :
Prix :
Offres :
Attributs :
Type cylindrée
Autonomie
Couleur

Moto électrique d’occasion : tout savoir pour faire le bon choix

Vous êtes à la recherche d’une moto électrique mais vous n’avez pas les moyens pour un tel investissement. Bien évidemment que le prix est un critère qui garde son importance. Une solution alternative s’annonce alors nécessaire. Acheter une moto électrique d’occasion pourrait être le bon compromis.

Cela vous permettra d’expérimenter une première moto électrique sans vous ruiner en vous orientant vers une plateforme de vente d’occasion ou même un particulier qui aurait publié une annonce (veillez toujours à jeter un œil au certificat avant tout paiement dans ce cas). Dans cet article, nous vous présenterons le fonctionnement d’une moto électrique, du moteur jusqu’à la recharge, ses bons points écologiques et économiques ainsi que plusieurs conseils pour bien choisir votre moto électrique.

Comment fonctionne une moto électrique ?

Le moteur électrique

Le moteur constitue la principale différence entre une moto électrique et une moto thermique. Il faut savoir que le moteur d’une moto électrique est beaucoup plus simple que celui qu’un moteur thermique. En effet, un moteur thermique contient environ 150 pièces selon les modèles alors qu’un moteur électrique n’en compte que 20. Sur une moto thermique, le moteur fonctionne grâce à un système de carburation qui transforme l’énergie de la combustion d’un carburant en énergie mécanique.

De la même façon que pour des scooters, les moteurs des motos électriques fonctionne grâce à un aimant qui produit un effet magnétique sur une pièce statique. Ce dernier crée une force qui produit de l’énergie pour faire avancer la moto. À noter que la batterie est reliée à la roue de votre véhicule par une chaîne ou courroie.

Il existe deux types de moteur électrique, le moteur Brushed (avec balais) et le moteur Brushless (sans balais). C’est ce dernier qui est le plus fréquemment utilisé. Son point fort est de ne pas utiliser de balais, cela a pour conséquence d’éviter au maximum les frottements et ainsi limiter l’entretien. La puissance du moteur d’une moto électrique se mesure en Kilowatt (Kw). Une moto électrique dont la puissance est inférieure à 4 kW est considérée comme équivalente à un 50cc.

Au contraire, si la puissance est supérieure à 4 kW mais en dessous de 11 kW alors la moto électrique fait partie des équivalents 125cc. À titre indicatif, une moto électrique équivalente à 125cc peut aller jusqu’à 110 voire 115 km/h, même si leur vitesse tourne plus aux alentours des 80/90 km/h.

La batterie

En plus d’un moteur électrique, une moto électrique est équipée d’une batterie. Comme pour le moteur, une moto électrique peut être équipée de différents types de batteries. Ce que vous devez retenir, c’est que la plupart des motos électriques s’équipent de batterie Lithium. C’est le type de batterie qui représente le meilleur compromis. Si vous êtes un motard ou simplement conducteur, vous savez que la durabilité de la batterie est une question cruciale.

C’est pourquoi, dans une moto électrique, les batteries sont prévues pour tenir très longtemps. D’après les estimations, une batterie peut atteindre les 200 000 à 500 000 kilomètres avant de vous lâcher. L’autonomie d’une moto électrique varie selon le modèle mais aussi de nombreux critères : le type de route emprunté, le poids supporté par la moto, les conditions climatiques et la conduite. L’autonomie d’une moto électrique équivalente 50cc est d’environ 60 kilomètres alors qu’elle est d’environ 80/90 kilomètres pour une équivalente 125cc.

La récupération d’énergie

C’est l’un des nombreux points forts de la moto électrique. En la présence d’une batterie, le phénomène la récupération d’énergie est très bénéfique. Connaissez-vous ce principe ? Si non, voici une courte explication.Lorsqu’une moto électrique freine, elle créée de l’énergie cinétique. Cette énergie est transférée et convertie en chaleur. Elle est ensuite récupérée pour être transformée en électricité et est envoyée dans la batterie. Cette même batterie qui sera ainsi chargée. Cela permet d’augmenter le niveau de la batterie et de gagner en autonomie.

Comment recharger sa moto électrique ?

Un peu comme pour des scooters électriques, le mode de recharge varie en fonction des modèles mais il existe deux types de recharge pour une moto électrique à ce jour. La première solution et la plus simple, c’est d’avoir une moto équipée d’une batterie détachable. Ce qui est pratique, c’est que vous allez pouvoir recharger votre batterie où vous le voulez. À noter, qu’il vous faut une prise de courant de 220 volts.

Vous l’avez deviné, l’autre cas de figure, c’est lorsque la batterie de votre moto électrique n’est pas amovible. Moins pratique, cette solution ne vous permet pas de transporter votre batterie et de la charger quand vous le souhaitez. Pour les motos équipées de ce type de recharge, vous devez les brancher à l’aide du chargeur fourni par le constructeur à une prise ou sur borne. Le seul avantage de cette option est sa rapidité, environ 2 à 3 fois plus rapide sur une borne de recharge spécifique.

L’entretien

Sans même aborder le prix, en comparaison avec une moto thermique, l’entretien d’une moto électrique est très réduit. Cela s’explique par le faible nombre de pièces dans le moteur (environ 150 contre une vingtaine) mais aussi car elle contient très peu de pièces subissant une forte usure. Mais, ce n’est pas parce que l’entretien est très réduit qu’il est inexistant. Comme pour tous les véhicules, vérifiez régulièrement (environ tous les 5 000 km) l’état de chaque roue, de vos pneus et du système de freinage. Veillez également au contrôle des joints de spi et aux roulements en terme d’entretien. Testez ou faites tester par un professionnel l’état de vos batteries avec un voltmètre, il faut qu’elles se situent entre 11 et 13 volts. Si le voltmètre indique un chiffre inférieur, il faut remplacer la batterie, si le chiffre est supérieur, c’est un signe de surcharge. Dans ce cas, plus seulement question d’entretien faites attention et allez voir un professionnel.

Quelle moto électrique choisir ?

Vous savez désormais comment fonctionne une moto électrique, quels sont les paramètres important pour son entretien. Mais vous ne savez pas laquelle choisir. Alerte ! Quelle moto vais-je choisir ? Pas de panique. Au-delà du design, du style, ou même de la marque, l’achat d’une moto électrique comme pour tout autre véhicule annonce toujours un prix. Il faut donc être sûr d’un tel investissement pour que votre véhicule vous corresponde et surtout corresponde à vos besoins. Pour réussir à faire votre choix, il est possible de diviser en deux parties l’usage d’une moto électrique.

Quelle moto électrique sélectionner pour faire de la route ?

Si vous empruntez les voies rapides et que vous faites de la distance, optez pour l’achat d’une moto électrique 125 cc. Privilégiez une moto électrique avec un moteur assez puissant et une bonne batterie pour garantir une autonomie suffisante. Au contraire, si vous pensez utiliser votre moto électrique en ville, préférez alors un équivalent 50cc. Ce type de modèle fera très largement l’affaire et vous évitera un coût supplémentaire inutile.

Les avantages d’une moto électrique

Une fois passé l’achat, sur le long terme, les économies que vous pouvez faire en choisissant une moto électrique sont considérables. Par exemple, le prix du Sans Plomb 95 et 98, carburants les plus utilisés par les deux roues, a augmenté d’environ 23 % l’année dernière. Dans le même temps, le prix de l’électricité a augmenté de près de 3 % (en réalisant une moyenne des différents fournisseurs). Le constat est le même sur les 10 dernières années en matière d’augmentation du prix.

Au-delà du différentiel d’évolution du prix de l’électricité par rapport à l’essence, le prix de l’électricité est tout simplement plus faible et plus pratique que l’essence.L’autre économie que vous réaliserez sur la durée grâce à une moto électrique concerne l’entretien. Comme expliqué précédemment, une moto électrique ne nécessite pas autant d’entretien qu’une moto équipée d’un moteur thermique. Bien que des systèmes tels que l’abs (système antiblocage de la roue) par exemple, restent toujours à faire surveiller fréquemment. Une moto électrique possède bien moins de pièces mécaniques qu’une thermique. Moins de pièces signifie moins d’entretien pour vous et des économies pour votre portefeuille.

Quels équipements pour conduire une moto électrique ?

Les motos électriques n’ont désormais plus de secret pour vous. Vous connaissez leur fonctionnement et leur avantage. La 2ᵉ phase d’achat concerne l’ensemble des éléments relatifs à la sécurité. Il est donc temps de vous renseigner sur l’achat des équipements dont vous allez avoir besoin pour conduire votre moto électrique. Avant de conduire une moto électrique, vous devez savoir que le port du casque et des gants sont obligatoires selon la loi française.

Le casque

Il en existe 2 grandes catégories : le casque intégral et le casque jet. Comme son nom l’indique, le premier protège l’intégralité de la tête, des oreilles jusqu’à la mâchoire et bien sûr le crâne. Il s’agit du plus commun sur le marché. Vous en trouverez à tous les prix, des bas de gamme et des très hauts de gamme. La vie n’a pas de prix et nous vous conseillons évidemment de prendre celui que vous jugez le mieux pour votre utilisation. Un casque de moto électrique équivalent 125cc n’est pas le même que celui pour un équivalent 50cc. Avec une allure sportive, il est conseillé à l’achat pour tous les pilotes mais surtout ceux choisissant les machines les plus puissantes. Celui-ci vous assure la meilleure protection possible.

Plus confortable, le jet ne couvre pas l’entièreté de la tête puisqu’il ne protège pas la mâchoire. Plus élégant et moins sportif, il est plus conseillé à l’achat pour une utilisation urbaine sur une moto électrique moins puissante. L’avantage du avec le jet est surtout dans le confort qu’il procure. Ouvert, il permet au pilote de ne pas avoir trop chaud et de s’aérer.Enfin, la dernière famille est celle du casque modulable. Il s’agit d’un mélange des casques intégral et jet. Vous pouvez le mettre dans deux positions celle du jet en remontant la protection au niveau de la mâchoire et en position intégrale en abaissant cette protection.

Les gants

Comme pour le casque, il existe plusieurs modèles de gants à l’achat, pour chaque utilisation et pour chaque saison. Évidemment, vous ne pouvez pas vous permettre de mettre des gants d’hiver en été sous risque de trop transpirer. Le but recherché reste malgré tout celui du plaisir et non de la contrainte. Sélectionnez-en donc une paire qui correspondra à votre conduite.

La matière

est également un élément à prendre en compte lors de votre choix d’achat, puisque selon les saisons, les matières peuvent varier. Désormais, il existe même des gants chauffants.Notre conseil pour bien les choisir est de les essayer. Ne prenez pas des gants trop petits en vous disant qu’ils vont se faire à vos mains. Prenez des gants à votre taille.Enfin, prenez des gants homologués à la norme européenne, vérifiez bien leur niveau de résistance avant de les acheter.

Ne manquez rien en recevant notre Newsletter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Prime écologique
Déduit directement à l'achat
Essais gratuits !
Faites votre demande d'essai ici
Livraison à domicile
dans toute la France
Paiement en plusieurs fois
jusqu'à 60x
Garantie 2 ans
kilométrage illimité
© scoot-elec.fr 2023 - Scooters électriques, motos électriques et accessoires
Votre avis compte
Panier vide
Commencez par ajouter des produits