Avec Scoot-Elec, pour tout achat d’un véhicule neuf, bénéficiez du bonus écologique national directement déduit lors de votre achat en ligne ou en magasin ! 

Moto électrique tout terrain

Ordre :
Produits par pages :
Prix :
Offres :
Attributs :
Type cylindrée
Autonomie
Couleur

Avez-vous déjà vu et surtout entendu une compétition de motocross tout près de chez vous ? Toutes légères, leur pilote semblant voler dans les airs pour atterrir en souplesse grâce à leur suspensions à grand débattement, ces petites motos thermiques font aussi un bruit souvent qualifié de nuisance sonore.

Imaginez maintenant ces mêmes véhicules agiles et puissants non polluants et silencieux. C’est l’avantage des motos électriques, mais pas seulement. Quelles sont les motos et scooters électriques tout terrain sur le marché aujourd’hui ? Quel est leur intérêt et pour quelles utilisations ces engins sont-ils prévus ?

Un véhicule tout terrain (TT) c’est quoi ?

Dans un premier temps, il paraît important de préciser ce qu’est un deux-roues TT. Alors qu’un simple dictionnaire le définit comme “tout engin conçu pour pouvoir manoeuvrer aussi bien sur la route qu’en terrain naturel”, les réglementations en vigueur – qu’elles soient européennes ou nationales – rangent la moto électrique tout terrain dans des catégories très différentes. En ce qui concerne les scooters, c’est un peu plus simple.

Le scooter électrique TT est-il homologué pour la route  ?

Comme vous le savez sans doute déjà, il est interdit, en France, de prendre la route à bord d’un véhicule non homologué. Cette certification est obligatoire seulement si la vitesse est égale ou supérieure à 24km/h. Pour être approuvé, un scooter électrique doit être obligatoirement équipé des éléments suivants :

  • Des phares
  • Des rétroviseurs
  • Un feu stop
  • Des catadioptres : rouge (à l’arrière), blanc (à l’avant) et orange (latéralement)
  • Des roues, freins et amortisseurs en bon état

Généralement, les scooters électriques équivalents 50cm3 ou 125cm3 vendus en France sont homologués. Pour rappel, il est nécessaire de demander leur immatriculation à la préfecture et de souscrire à une assurance scooter.

Où peut-on rouler avec un scooter électrique TT ?

Principalement utilisés en ville, pour une meilleure mobilité, certains scooters sont aussi prévus pour rouler sur des terrains plus accidentés. Bien sûr, pour des raisons assez évidentes, la loi française interdit à n’importe quel véhicule motorisé de rouler :

  • En hors-piste sauf autorisations spéciales
  • Sur les plages et les dunes
  • Sur les chemins de halage
  • Sur les sentiers pédestres
  • Sur les voies affectées à la Défense des forêts contre les incendies
  • Sur les voies privées et indiquées comme interdites (sauf accord préalable)

Quelles sont les particularités d’un scooter électrique TT ?

Aujourd’hui, la majorité des scooters électriques est équipée de moteurs sans balai, plus fiables, à longue durée de vie et de batteries lithium-ion plus légères. Les modèles TT diffèrent surtout par leur structure en alliage d’aluminium qui réduit leur poids sans affecter leur résistance.

Les roues ont un diamètre plus important, de 8 pouces au minimum, avec des pneus gonflables parfois crantés qui amortissent les chocs et neutralisent les vibrations. Des amortisseurs hydrauliques sont souvent présents à l’avant et à l’arrière.

Quel est le meilleur scooter électrique tout terrain ?

Le scootcross électrique XTREM 3000W de la marque Beeper, marque française, est l’exemple parfait du mariage entre la trottinette et le scooter électrique. Homologué pour rouler sur la route, cette trottinette électrique avec un siège a une chaîne qui entraîne de larges pneus crantés prévus pour encaisser les chocs de tout type de terrain.

D’une puissance de 3000W, il fonctionne sur une batterie de 60 volts et 20 ampères, avec une autonomie de 55 kilomètres. Il dispose de suspensions hydrauliques à l’arrière et à l’avant. Son prix est affiché à 1900 €.

Qu’est ce que la moto TT ?

Les différentes catégories de motos TT

Côté moto, les adeptes des frissons et sensations fortes verront davantage dans le TT la pratique d’un sport. Les bécanes à moteur thermique sont rangées dans des catégories bien distinctes selon leur utilisation.

  • Le cross est une discipline dans laquelle les courses ou entraînements se déroulent sur des circuits privés, de terre ou de sable. Les machines sont hors réglementation et ont une puissance allant de 125 à 500 CC.
  • L’enduro est une pratique voisine du cross, mais avec des véhicules homologués. Ici, c’est l’endurance qui fait la performance sportive, avec des parcours à réaliser dans des temps impartis, sur des chemins ouverts à la circulation et appelés « liaisons » et des secteurs chronométrés appelés « spéciales ». C’est une des plus anciennes disciplines du tout terrain puisque les premières compétitions se sont déroulées en 1913.
  • Le trial est une activité sportive également. A l’inverse d’une moto-cross, une machine de Trial est homologuée pour la route. Mais elle est peu apte à y circuler à cause de son inconfort et de sa vitesse réduite. Elle est surtout conçue pour le franchissement d’obstacles naturels ou artificiels.
  • Le trail est un intermédiaire route/tout terrain. En plus d’une routière, des suspensions grand débattement pour le franchissement d’obstacles en tout genre rendent la moto multi-usages. C’est un peu le 4X4 de la moto.
  • Le super-motard invite à la glisse et à la vitesse sur un circuit mixte terre et bitume. Les motos sont chaussées de pneus et de freins de sport.

Bon à savoir : depuis 2009, tout véhicule dépassant les 25km/h doit être immatriculé.

Les caractéristiques des motos TT

Quelle que soit leur catégorie, les motos TT, de par leur conception, présentent des caractéristiques communes :

  • Un poids contenu, la légèreté du véhicule étant un atout indispensable à une conduite sur divers types de terrains
  • Des suspensions souples donc à grand débattement
  • Un guidon large
  • Une hauteur de selle élevée
  • Une position de conduite assez droite

Quels sont les équipements indispensables pour un motard TT ?

Il est indispensable de rappeler que, pour pratiquer la moto, les motards doivent se protéger le plus possible. Confrontées à des arbres, des rochers et parfois des chutes, les personnes conduisant des motos TT doivent, pour assurer leur sécurité, prévoir et porter les équipements suivants :

  • Des bottes renforcées
  • Des gants si possible blindés (au carbone kevlar ou autres coques absorbantes)
  • Des vêtements de protection robustes avec genouillères, coudières et dorsales
  • Un gilet avec des coques de protection externes et des écrans absorbants internes
  • Un casque et un masque adapté (contre les projections de cailloux éventuelles)

Les motos électriques TT

Actuellement, les motos électriques, toute version confondue, ne représentent une part de marché que d’environ 2,5%. Un récente étude au Royaume Uni révèle, une fois de plus, que les passionnés de bécanes sont encore peu convaincus par les motos électriques.

Réalisé par Motorcycle Action Group, un groupe de défense des droits des motocyclistes, un sondage réalisé sur un panel de près de 5 000 motards montre que 31 % d’entre eux seraient prêts à abandonner leur monture s’ils n’avaient d’autres choix que de passer à la moto électrique. De façon plus générale, 55% se disent « complètement opposés » à l’idée d’un avenir sans moto thermique.

Quels sont les avantages d’une moto électrique TT ?

Pourtant, les motos électriques présentent de très nombreux avantages, principalement dans la conduite tout terrain ou dans des utilisations sportives, voire extrêmes. En effet, dans la compétition moto, le temps est un aspect majeur. Plus la moto est légère, plus elle va vite. Séparée d’un réservoir d’essence et profitant d’une batterie, la moto électrique voit son poids allégé.

De plus, le coût en carburant disparaît, laissant la place à un prix en électricité bien moins élevé. Finis également l’embrayage et donc les vitesses à passer. Si certains y voient un sacrilège, d’autres s’apercevront d’une plus grande simplicité d’usage de la moto électrique. Bien sûr, le respect de l’environnement par la moto électrique tout terrain demeure son atout essentiel.

Quel modèle de motocross électrique choisir ?

À l’instar de son homologue thermique, la moto-cross électrique est soumise à de nombreuses réglementations. À vous de vérifier que l’endroit que vous avez choisi pour pratiquer ce loisir est bel et bien adapté et que votre engin y est autorisé.

Quelle moto électrique choisir dans la gamme des 50 CC ?

Deux motos électriques tout terrain semblent se distinguer dans la catégorie des moins de 50 CC. Comme pour le scooter électrique, cette moto avec un couple de 250 Nm est accessible avec un permis AM ou supérieur, dès l’âge de 14 ans.

La Light Bee de la marque électrique Sur-Ron

La marque chinoise Sur-Ron, disponible à la vente en France depuis 2020, propose la Sur-Ron Lightbee, en 3 versions :

  • La version Off Road X, dédiée uniquement à une utilisation sportive, n’est pas autorisée à rouler sur route. Elle pèse 53 kg, avec 100 km d’autonomie. Elle peut aller jusqu’à 75 km/h et de 0 à 50 km/h en 3.9 secondes. Avec une puissance de 5000W, sa conduite n’est possible que pour des titulaires du permis A1. Elle est vendue au prix de 4 590 €.
  • Une version, homologuée cette fois,  limitée à 45 km/h, possède la même autonomie mais pèse quelques kilos de plus. On peut la conduire avec un permis AM (ancien BSR)
  • Une version homologuée X qui dispose d’un système de récupération d’énergie au freinage et coûte 4 790 €.

La EE5 de la marque Husqvarna

Le spécialiste du matériel de jardinage suédois présente son modèle TT, la EE5 en 2019. La moto est équipée d’un moteur d’une puissance de 5000W greffé dans son cadre et d’une batterie d’un peu moins de 1 kWh. Avec une autonomie annoncée à 2 heures en conditions d’utilisation normales et 25 minutes sur piste, sa batterie peut être rechargée en 1h10.

Les débutants peuvent s’essayer au plaisir du motocross, car la hauteur de cette bécane est ajustable. Son cadre est en acier chromé et les roues sont équipées de freins hydrauliques à disques. Son prix hors bonus est affiché à 5000 €.

Quelle moto électrique choisir dans la gamme des 125 CC et plus  ?

Torps Motors, constructeur croate, propose la Torp Bike classée dans la catégorie “dirt bike”. Sa batterie lithium-ion de 72 V et d’une puissance de 1,8 kWh offre une autonomie annoncée à une centaine de kilomètres. La batterie est démontable et remplaçable, le système de freinage régénératif permettant de récupérer jusqu’à 20% de l’énergie.

La recharge se fait en une heure et demie environ. Cette moto est surtout d’une incroyable légèreté : avec des roues en aluminium de 24 pouces et un cadre dans le même matériau, elle ne pèse que 33 kilos. Le moteur d’une puissance de 15kW pousse le véhicule jusqu’à 80km/h, tout cela pour un tarif de 7080 € hors bonus écologique.

Quel est le meilleur modèle de moto électrique tout terrain homologué route ?

Il vous faudra un permis A1 pour prendre en mains le guidon de la Kalk INK & de la marque suédoise Cake. Ce modèle est le portrait craché de la Kalk &, en légèrement plus lourd, avec une suspension simplifiée, mais plus robuste selon le constructeur. Trois modes de conduite sont proposés, allant de 45km/h et une autonomie de 3 ou 4 heures, à un mode adapté pour la course, limitant la batterie à une heure d’utilisation mais avec des capacités poussées à leur maximum.

D’un poids de 82 kg et d’une vitesse de pointe de plus de 90 km/h, cette moto est vendue au prix de 10500 € hors prime. Elle a l’avantage, par rapport à sa sœur aînée, d’être acceptée sur route. Pour l’anecdote, la jeune entreprise suédoise s’est associée au Southern African Wildlife College (SAWC) pour mettre au point une déclinaison de la Kalk, la Kalk AP (Anti-Poaching), destinée à lutter contre le braconnage dans le bush sud-africain.

Il y en a pour toute la famille, y compris les enfants

Amis des balades à moto ou à vélo sur les chemins de campagne, bonne nouvelle : vos enfants pourront aussi s’initier à la moto TT dès leur plus jeune âge.

La marque KTM propose un modèle électrique pour les parents

KTM a développé la gamme Freeride et plus récemment la Freeride EX-C pour papa et maman motards. Basé sur un moteur synchrone à aimant permanent sans balai de 18 kW, un châssis moderne et des suspensions à l’avant et à l’arrière, ce deux-roues fait preuve d’une grande agilité en tout terrain. La batterie a une capacité de 3,9 kWh. Prix public conseillé : 11 149 €

La marque KTM propose une gamme pour les enfants aussi

Chez KTM toujours, la Stacy 12E Drive est destinée aux tout-petits. Avec des roues de 12 pouces et une hauteur de selle de 33 cm, cette draisienne électrique est accessible dès l’âge de 2-3 ans avec des vitesses allant de 8 à 15 km/h. Sa grande sœur la Stacy 16E Drive a des roues un peu grandes (16 pouces) et une selle plus haute (43 cm). Côté vitesse, votre bambin pourra accélérer jusqu’à 21 km/h. Les prix ? De 840 à 950 €.

Conclusion

Que vous ayez la fibre de la moto sportive ou simplement l’envie de tâter d’autres terrains que la route, les propositions de motos électriques tout terrain ne manquent pas, mais ne sont pas encore assez démocratisées. L’absence d’embrayage rend pourtant leur utilisation plus simple que leurs homologues thermiques et leur silence est d’or.

A quand des parcs dédiés au motocross électrique partout en France, tel le Gyroparc de Plouharnel, près de Carnac, dans le Morbihan ?

Ne manquez rien en recevant notre Newsletter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Prime écologique
Déduit directement à l'achat
Essais gratuits !
Faites votre demande d'essai ici
Livraison à domicile
dans toute la France
Paiement en plusieurs fois
jusqu'à 60x
Garantie 2 ans
kilométrage illimité
© scoot-elec.fr 2023 - Scooters électriques, motos électriques et accessoires
Votre avis compte
Panier vide
Commencez par ajouter des produits